Dent de sagesse St-Constant

Qu’est ce que les dents de sagesse?
Les dents de sagesse, aussi appelées troisièmes molaires, sont les dernières dents à se développer. Elles sont positionnées complètement à l’arrière de la dentition, derrière les 2èmes molaires. Il est possible qu’une ou plusieurs de ces dents soient absentes. En fait, l’absence de dents de sagesse se fait de plus en plus fréquente de nos jours. L’évolution de notre alimentation serait une des causes expliquant ce phénomène.
Les dents de sagesse font généralement éruption en bouche vers la fin de l’adolescence et la formation des racines se termine durant la vingtaine. Il est donc fréquent de voir l’apparition des 3èmes molaires dans l’intervalle d’âge de 16 et 25 ans. En effet, leur éruption peut être bloquée par un manque d’espace ou par une mauvaise orientation de la troisième molaire et l’hygiène peut être plus difficile.

Dents de sagesse - Dentiste St-ConstantDents de sagesse - Dentiste St-Constant

Dents de sagesse – Dentiste St-Constant

Quand et pourquoi faut-il les extraire?

Il n’y a pas d’âge précis pour les extraire, il faut se baser sur leur positionnement et l’état de leur formation. Ce sont les dernières molaires, donc plus difficile à nettoyer. Elles sont davantage sujettes à la formation de carie, étant donné la facilité d’accumulation des bactéries et des aliments. De plus, la gencive peut recouvrir partiellement la dents et des infections et inflammation de celle-ci peut créer un inconfort.

Ensuite, si la dent n’est pas totalement en bouche et qu’elle ne le sera jamais, à cause de son positionnement, elle est donc semi-incluse. Elle peut favoriser le développement d’une carie sur la dent adjacente ou une maladie de gencive.

Enfin, la dent de sagesse peut être incluse, c’est-à-dire, sous la gencive et qu’elle ne fera pas éruption, elle peut causer certains problèmes comme des kystes ou dommage aux racines des autres dents adjacentes.

L’extraction des dents de sagesse

Types d’extractions

Simple

L’extraction simple (exodontie) est un acte chirurgical qui consiste à pratiquer l’avulsion d’un organe dentaire sans anomalies de structures, de formes et de positions avec un contexte local et général non susceptible de compliquer la réalisation de l’acte. Le dentiste fait bouger la dent avec un davier, sous anesthésie locale, puis retire la dent.

Chirurgicale

Les extractions chirurgicales (odontectomies) impliquent les dents qui ne sont pas d’accès facile, qui ont les racines très courbées ou qui sont considérablement détruites par la carie. Le dentiste dégage la gencive autour de la dent ainsi que du tissu osseux. La dent peut être séparée en plusieurs morceaux avant l’extraction et des points de suture maintiennent l’intégrité de la gencive durant la guérison.

Dans certains cas, le dentiste doit polir l’os et réaliser des points de suture afin que la plaie cicatrise correctement. Il procédera à une extraction chirurgicale si la dent doit, par exemple, être séparée en plusieurs morceaux. Le temps normal de cicatrisation complète, qu’il s’agisse d’une extraction simple ou chirurgicale, est de 2 à 3 semaines.

Conseils généraux suite à une extraction dentaire

Après une chirurgie buccale mineure:

Les soins recommandés ici doivent être respectés pour favoriser la guérison. Notez qu’après la chirurgie, il est normal de sentir un certain inconfort et de l’enflure.

Jour de la chirurgie
Gardez les compresses en bouche pendant une heure ou deux en maintenant une pression ferme et changez-les toutes les demi-heures, au besoin.
Appliquez de la glace sur la joue à intervalles réguliers (20 minutes de glace à toutes les heures).
Si vous saignez, prenez une compresse de gaz ou un sachet de thé légèrement humecté et mordez la compresse ou le sachet de thé pendant 20 minutes.

À éviter
Ne pas vous rincer la bouche, ou de cracher.
Ne pas boire avec une paille. (Effet de succion)
Ne pas fumer.
Éviter les aliments ou les boissons chaudes. Mangez des aliments froids et mous.
Évitez les activités intenses et de lever des objets lourds.

Douleur
Dans les premières 24 h à 72 h, prenez un médicament à base d’acétaminophène (Tylenol, Atasol) ou d’ibuprofène (Motrin, Advil) ou encore les médicaments qui vous ont été prescrits pour atténuer la douleur. Évitez de prendre de l’aspirine.

Du lendemain jusqu’à la guérison complète
Rincez-vous la bouche, trois fois par jour, avec de l’eau tiède et du sel (2 ml ou 1/2 c. à thé de sel dans 250 ml ou 1 tasse d’eau).
Des ecchymoses peuvent apparaître sur la peau. Elles disparaîtront au bout de cinq à sept jours.
Il se peut que vous ayez des difficultés à ouvrir la bouche. Le tout devrait s’atténuer au bout de quatre à cinq jours.
Si, après trois jours, la douleur augmente au lieu de diminuer, appelez-nous.

Après quelques jours, vous vous sentirez mieux et vous pourrez reprendre vos activités habituelles. Si vous saignez beaucoup, ressentez de la douleur, êtes enflé depuis deux ou trois jours ou si vous réagissez au médicament, contactez votre dentiste.

Dent de sagesse - Dentiste St-Constant

Dent de sagesse – Dentiste St-Constant

Après une chirurgie buccale complexe

Les soins recommandés ici doivent être respectés pour favoriser la guérison. Notez qu’après la chirurgie, il est normal de sentir un certain inconfort et de l’enflure.

Jour de la chirurgie
Gardez les compresses en bouche pendant une heure ou deux en maintenant une pression ferme et changez-les toutes les demi-heures, au besoin.
Gardez toujours la tête élevée.
Appliquez de la glace sur la joue à intervalles réguliers (20 minutes de glace à toutes les heures).
Si vous saignez, prenez une compresse de gaz ou un sachet de thé légèrement humecté et mordez la compresse ou le sachet de thé pendant 20 minutes.
Les écoulements sanguins et la coloration de la salive sont des effets postopératoires normaux.
Limitez vos efforts physiques. Reposez-vous.

À éviter pendant le 1er 24 heures
Ne délogez pas le caillot de sang formé, car il aide à la guérison.
Ne mangez rien avant l’arrêt du saignement.
Ne pas boire avec une paille. (Effet de succion qui pourrait déloger le caillot de sang formé)
Ne pas vous rincer la bouche, ou de cracher.
Ne pas fumer.
Ne pas boire de l’alcool
Ne mangez pas d’aliments durs.
Éviter de brosser vos dents, près de la zone d’extraction pour les 72 premières heures.

Douleur
Si vous êtes incommodé par la douleur, prenez les médicaments qui vous ont été prescrits.
Si vous avez des antibiotiques prescrits pour ce traitement, continuez de les prendre pour la période de temps indiqué, même si les symptômes disparaissent.

Diète
Ne consommez que des aliments mous ou des liquides tièdes le jour de l’extraction. Reprenez votre diète habituelle dès que vous en êtes capable.

Du lendemain jusqu’à la guérison complète
Rincez-vous la bouche doucement les premières 72 heures, trois fois par jour, avec de l’eau tiède et du sel (2 ml ou 1/2 c. à thé de sel dans 250 ml ou 1 tasse d’eau).
Brossez vos dents et passez la soie dentaire tous les jours pour enlever la plaque et assurer de meilleurs résultats à long terme. Évitez de brosser la zone d’extraction pour les 72 premières heures.
Évitez de manger des aliments durs (noix, bonbons, glace)
Il se peut que vous ayez des difficultés de prononciation et une augmentation de la salive. Le tout devrait se replacer en une semaine.
Des ecchymoses peuvent apparaître sur la peau. Elles disparaîtront au bout de cinq à sept jours.
Il se peut que vous ayez des difficultés à ouvrir la bouche. Le tout devrait s’atténuer au bout de quatre à cinq jours.
Si, après trois jours, la douleur augmente au lieu de diminuer, appelez-nous.

Après quelques jours, vous vous sentirez mieux et vous pourrez reprendre vos activités habituelles. Si vous saignez beaucoup, ressentez de la douleur, êtes enflé depuis deux ou trois jours ou si vous réagissez au médicament, contactez votre dentiste.